Mercedes-Benz
450 SEL 6.9

11 juin 1976 - 101 000 km

100 000€

Réserver le véhicule
Partager

Fiche technique

Gamme Collection
Marque Mercedes-Benz
Type 450 SEL 6.9
Carrosserie Berline 5 places
Production 7 380 exemplaires
Première mise en circulation 11 juin 1976
Couleur carrosserie Noire
Couleur intérieure Cuir gris
Moteur 8 Cylindres injection en V
Cylindrée 6834 cm2
Puissance 286 ch DIN
Boite de vitesses Automatique à 3 rapports
Dimensions L 5,06 m l :1,87 m
Options Toit ouvrant électrique, sièges chauffants.
Particularités Deuxième main, Etat d’origine
Kilométrage 101 000 km
Garantie 12 Mois
Prix 100 000€

Description

MERCEDES 450 SEL 6.9

Jusqu’en 1972, la série S était incarnée par les gammes W108 et W109. La 300 SEL 6.3 représentait le summum de cette gamme. Son puissant V8 de 250 ch couplé à une boite automatique à quatre rapports lui conférait des performances hors du commun pour l’époque. Sa suspension pneumatique et sa luxueuse finition garantissaient à ses passagers de voyager confortablement dans une ambiance ouatée. En 1972 fut présentée la nouvelle classe S, la W116. Esthétiquement, elle tranchait avec son ainée par des formes plus angulaires. Ses nouveaux trains roulants la rendaient plus efficace sur l’asphalte. Cette berline était quasi-parfaite. La remplaçante de la 6.3 du attendre avant d’être commercialisée. La crise pétrolière de 1973 en était la raison.

Présentée en mars 1974 au salon de Genève, elle ne fut disponible à la vente qu’en 1975. Le constructeur préféra attendre que la situation se tasse. Cette auto était destinée à une clientèle impactée par la crise qui réclamait également un peu de temps pour reconstituer ses moyens financiers. Car le modèle-phare de Mercedes, nommé 450 SEL 6.9 était vendu au prix fort. Cela semblait mérité puisqu’en 1975, il fut élu par les journalistes spécialisés comme meilleure voiture au monde. Ses lignes en imposaient et les chromes soulignaient la beauté de l’auto sans la rendre ostentatoire. D’apparence sage et bourgeoise, sa mécanique la transformait en bête féroce. La presse de l’époque la qualifiait de ‘’berline aux performances de Porsche’’. Le compartiment moteur contenait un imposant 6.9 qui n’était autre que le 6.3 de son ainée avec un peu plus d’embonpoint. Alimenté par une injection mécanique, il produisait 286 ch et fournissait un couple gigantesque de 594 Nm qui faisait oublier les côtes. Sa souplesse et sa puissance offraient des performances de haut-vol. Les 100 km/h étaient abattus en 7,4 s et la vitesse de pointe officielle dépassait les 225 km/h. Des journalistes la chronométrèrent à 235 km/h ! Les dépassements n’étaient qu’une formalité.

Grace à sa suspension hydropneumatique, l’assiette était conservée en toutes circonstances. La voiture ne se cabrait pas à l’accélération et ne plongeait pas au freinage. Ces éléments conservaient un confort optimum et offraient une tenue de route impressionnante à cette monture de presque deux tonnes. La finition était exemplaire. Tout avait été pensé pour que ce mariage entre luxe et efficacité soit réussi. Et c’était le cas. Toutes les commandes étaient cohérentes. Le confort, le silence et les prestations générales étaient à la hauteur du prestige promis par le constructeur. L’équipement était sobre mais complet. La boite automatique d’une souplesse exemplaire, le régulateur de vitesse, la climatisation, quatre vitres électriques et le verrouillage centralisé faisaient partie de l’équipement de série. Au choix, les sièges étaient revêtus d’un velours moelleux ou d’un cuir de grande qualité.

Cette voiture était probablement une des plus belles berlines et une des plus efficaces au monde. Elle était très prisée des hommes d’affaires pressés, des pilotes de course et des stars du show-biz. Claude François en posséda une des premières. Il racontera, après l’attentat dont il fut victime le 25 juin 1977 que cette 6.9 qu’il conduisait lui-même, grâce à sa puissance et ses qualités routières, lui sauva la vie en lui permettant de s’extirper du traquenard tendu. En aout 1976, le cinéaste Claude Lelouch traversera Paris, du bas de l’avenue Foch jusqu’à Montmartre avec des pointes à plus de 200 km/h au volant d’une 6.9, une caméra fixée sur le pare choc avant. Seule cette voiture pouvait permettre un tournage avec de telles performances en conservant la stabilité de la caméra grâce à sa suspension hydraulique. Au montage, un bruit rageur d’une mécanique de Ferrari vint se greffer sur la bande son pour rajouter du piment à la scène. Tout cela pour honorer un rendez-vous galant…Les temps ont changé…

Les 6.9, d’une fiabilité et d’une robustesse à toute épreuve ont été produites à 7380 exemplaires dans le monde. Beaucoup d’exemplaires, poussés à bout par des propriétaires peu scrupuleux ne font plus partie de ce dernier. La rouille a également œuvré en grignotant les dessous de certaines. D’autres ont parcouru des kilométrages inavouables. Aujourd’hui, on a peu l’occasion de se retourner sur un bel exemplaire d’origine ayant peu roulé.

Le modèle présenté

Le modèle présenté a été livré en Allemagne le 11 juin 1976. Il a été commandé en livrée noire vernie avec un intérieur en cuir beige clair. Cette combinaison de couleurs est rare et de bon goût. Elle apporte une sobriété qui contraste avec la rage dissimulée sous le vaste capot avant. En option, elle est équipée d’un toit ouvrant électrique et de sièges chauffants à l’avant et à l’arrière. Cette berline n’a connu que deux propriétaires et n’a parcouru que 101000 kilomètres de routes. Elle a parfaitement été entretenue comme l’atteste son carnet d’entretien d’origine. Son état est exceptionnel. L’ensemble de l’auto est d’origine et parfait. Les dessous sont à l’état du neuf et la peinture brille comme si elle avait deux ans ! La mécanique est parfaite et permet de mener cette 6.9 comme si on était quarante ans en arrière. A son bord, on avance très vite avec le sentiment de remonter le temps. Il s’agit d’une des plus belles 6.9 trouvables sur le marché. Celle-ci est faite pour vous si vous cherchez la perfection et si vous ne voulez pas gâcher vos économies dans une auto ‘’pas chère’ ’aux surprises couteuses qui vous rappelleront ce dicton :’’Je n’ai pas les moyens d’acheter bon marché ’’. Une garantie de 12 mois accompagnera sa vente.

Financez vos futurs souvenirs

À partir de
827.37 € par mois * i

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

* mensualité hors assurance

Réserver le véhicule

Ce véhicule vous intéresse ?

J’ai sélectionné et je connais cette voiture. Contactez-moi pour en parler ensemble !

Hervé CHAUVIN

07 76 01 38 98
M’envoyer un mail

Ces véhicules de la gamme Collection pourraient vous intéresser

x

Solution de financement :
Crédit Classique

Pour un véhicule de100000 € Apport20000 € Montant Emprunté80000 € Durée144 mois Mensualités827.37 € Coût total du crédit39141.28 € Dont frais de dossier1600 € Dont intérêts37541.28 € Taux débiteur fixe6.73 % TAEG fixe7.34 % Montant total dû119141.28 €

Visualisez ce crédit grâce à un exemple représentatif.

Pour un achat de 100000 € avec un apport de 20000 € et un crédit accessoire à une vente de 80000 € sur 144 mois au Taux Annuel Effectif Global Fixe de 7.34 %, (taux débiteur fixe : 6.73 %) vous remboursez 144 mensualités de 827.37 €, intérêts : 37541.28 €, frais de dossier : 1600 €.
Montant total dû : 119141.28 €

Le coût mensuel de l’assurance facultative Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Incapacité Temporaire Totale de travail (souscrite auprès de Cardif Assurance Vie – S.A au capital de 719 167 488 € - 732 028 154 RCS Paris et Cardif Assurances Risques Divers – S.A au capital de 21 602 240 € - 308 896 547 RCS Paris - Siège social 1, Bd Haussmann 75009 Paris. Entreprises régies par le code des assurances) est de 108 € et peut s’ajouter au montant de la mensualité. Le coût total de cette assurance facultative est de 15552 €. Le Taux Annuel Effectif de cette assurance est de : 2.6 %. Détails des conditions et limites de garantie disponibles dans la notice sur simple demande.

Offre pour un achat et un crédit accessoire à une vente à partir de 6 000€ empruntés remboursable sur une durée de 25 mois à 72 mois pour l’achat d’un véhicule d’occasion de moins de 30 ans et sur une durée de 25 mois à 144 mois pour l’achat d’un véhicule d’occasion de plus de 30 ans. Taux Annuel Effectif Global fixe : 7.34 %. Sous réserve d'acceptation du dossier par BNP Paribas Personal Finance, établissement de crédit : 1 bd Haussmann 75 009 Paris, SA au capital de 561.882.202€, 542 097 902 RCS Paris, N°ORIAS : 07 023 128 (www.orias.fr).
Vous disposez d'un droit de rétractation.
Cetelem est une marque de BNP Paribas Personal Finance. Conditions en vigueur au 21 February 2024

Conditions générales de garantie